• Réactions du corps après une séance d’ostéopathie


  • Réactions du corps après une séance d’ostéopathie

    L’ostéopathie est une technique de soin qui vise à potentialiser les capacités du corps à retrouver son équilibre. Pendant la séance nous cherchons puis nous libérons les pertes de mobilités d’un tissu qu’il soit osseux, ligamentaires ou musculaires de façon à aider le corps à s’autoréguler. Suite à notre intervention le corps doit faire son travail de régulation, et de régénération. Ce Travail peut prendre quelques jours à quelques semaines. C’est ainsi que les résultats d’une séance sont rarement immédiat.

    Dans les premiers jours (2-3 jours) les zones tendues se relâchent et peuvent donner des sensations de courbatures, et de fatigue. Il peut y avoir également une exagération des troubles fonctionnels (exemple : augmentation d’une douleur de dos ou d’un reflux gastrique). Ces réactions sont normales à partir du moment où elles sont d’une durée inférieure à 48h. Le 4e ou 5e jour : Le corps trouve son équilibre à la suite de la séance, les améliorations apportées peuvent être contatées à partir de ce moment là.

    Les 2 semaines suivantes : Le corps va continuer à modifier son équilibre jusqu’à se stabiliser dans un état qui sera le vrai résultat de la séance. Si l’amélioration pour votre trouble n’a été que passagère, ou est incomplète, c’est le bon moment pour reprendre rendez-vous. C’est ce qui explique que votre ostéopathe vous conseillera de faire 2 à 3 séances même si votre douleur ou gène est disparue dès la première séance, afin de s’assurer que le corps est parfaitement stabilisé. Dans ces conditions, vous pouvez vous attendre à garder un bénéfice durable de vos soins ostéopathiques.

    Pourquoi les douleurs augmentent-elles après la séance ? Le retour à la régulation de zones contraintes peut causer une augmentation des symptômes, ou en faire apparaître fugacement.  Ce phénomène est bien connu des homéopathes dans la “Loi de Guérison de Hering” (médecin homéopathe) qui est codifiée en 3 règles signant un processus de guérison durable :

    L’organisme essaie toujours de repousser la maladie du niveau profond interne au niveau superficiel externe (réactions d’évacuation par la peau, le système digestif..)

    Le processus de guérison se déroule de haut en bas La guérison suit un ordre inverse de celui de symptomes de maladie.